22 mai 1967 – L’incendie de l’Innovation à Bruxelles

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur reddit
Sinistre colone de fumée sur le centre de Bruxelles…L’ Innovation flambait. Malgré l’ intervention rapide d’une première escouade de pompiers, le feu allait prendre en quelques minutes des proportions catastrophiques. C’était l’ heure du déjeuner et du changement d’ équipe du personnel. Des scènes atroces allaient se dérouler dans le grand magasin. Le brasier prenait une extension épouvantable, avec une vitesse vertigineuse. Des sauveteurs bénévoles s’étaient joints aux brigades de pompiers accourus de toute l’ agglomération bruxelloise, puis au corps de secours de la sécurité civile et à l’ armée. Plus de trois cents pompiers luttaient, impuissants contre l’ ampleur du désastre. Il devint une véritable flambée d’ apocalypse en s’ étendant aux immeubles voisins. L’ Inno n’était plus qu’une nimmense fournaise. Les flammes gagnaient le dernier étage d’un autre grand magasin. On ne savait encore où elles s’arrêteraient. Les ambulances affluaient pour enlever les premiers rescapés, grièvement brûlés. On sauvait les fourrures d’une boutique proche. L’ incendie gagnait tout le quartier voisin. La foule s’était agglomérée sur les boulevards, et l’ embouteillage y était massif. On arrosait les toits du Bon Marché. La coupole de l’ Inno brûlait et allait s’éffondrer, quand toute la façade arrière du magasin s’écroula. Le quartier n’était plus que décombres, ruines fumantes et cascades d’eau…

À découvrir sur Belgavox :

Retour haut de page