1947- La fête des chats à Ypres et son jeté de félins du haut de la tour.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur reddit
“Ypres, la belle petite ville flamande, une ville au grand passé, a connu ce dimanche 2 mars, un de ces jours fastes, un de ces fastes, comme elle en a connu des centaines dans sa longue et merveilleuse histoire. La fête des Chats qu’on célèbre aujourd’hui, est une des plus anciennes fêtes folkloriques de notre pays. Dès avant le dixième siècle, on jetait chaque année, au deuxième dimanche de Carême, quelques chats de la plus haute des tours du chateau du Comte de Flandre, pour renier de cette manière symbolique, au fétichisme et à la croyance en ces animaux qui connurent un grand honneur auprès de nos ancêtres. Ceux-ci voyaient en effet dans les chats, l’image de la Déesse Freya, Déesse de l’amour et soeur du grand Wodan, Roi des Ases. La fête connut plusieurs interruptions dans son histoire, nottament au Moyen-Age, au 18ème et enfin au 19ème siècle, lorsqu’elle fut célébrée pour la dernière fois en 1813. Remise en honneur le 13 mars 1938, elle connut d’emblée de tous grands succès et c’est par milliers que les curieux se déplaçaient à Ypres, pour voir jeter quelques chats empaillés, heureusement! du haut du Beffroi.”

À découvrir sur Belgavox :

Retour haut de page