1950- Football : l’Allemagne bat la Suisse.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur linkedin
Des millions d’auditeurs et cent-mille personnes : tel est l’engouement que vont créer 22 joueurs, suisses et allemands au stade de Stutggart pour le premier match international de football d’après-guerre en Allemagne. Les Allemands craignent les Suisses, qui sont d’ailleurs les bienvenus. Le directeur de la partie est l’Anglais Ellis, bien connu en Belgique. Dès le coup d’envoi, les Allemands se portent à l’attaque et un rush de leur extérieur gauche est bien près d’aboutir. Les moments les plus critiques de cette manifestation sportive sont sans aucun doute les mouvements divers de la foule. Les Suisses, au maillot foncé, croix blanche, contre-attaquent, mais le portier allemand tient le coup. Sous les assauts répétés des joueurs allemands, les backs suisses sont alertés et devant le danger imminent, un défenseur helvète touche le ballon de la main : le penalty sera converti et l’Allem
Des millions d’auditeurs et cent-mille personnes : tel est l’engouement que vont créer 22 joueurs, suisses et allemands au stade de Stutggart pour le premier match international de football d’après-guerre en Allemagne. Les Allemands craignent les Suisses, qui sont d’ailleurs les bienvenus. Le directeur de la partie est l’Anglais Ellis, bien connu en Belgique. Dès le coup d’envoi, les Allemands se portent à l’attaque et un rush de leur extérieur gauche est bien près d’aboutir. Les moments les plus critiques de cette manifestation sportive sont sans aucun doute les mouvements divers de la foule. Les Suisses, au maillot foncé, croix blanche, contre-attaquent, mais le portier allemand tient le coup. Sous les assauts répétés des joueurs allemands, les backs suisses sont alertés et devant le danger imminent, un défenseur helvète touche le ballon de la main : le penalty sera converti et l’Allem
Explorez Belgavox
Retour haut de page