1950- Heures critiques en Corée.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur linkedin
Les combats en Corée se poursuivent furieusement . Dans une course contre la montre, les renforts sont amenées pour pallier l’infériorité numérique des Americains qui constitue toujours leur plus grave handicap. À peine débarquées, les nouvelles unités se dirigent vers le front. Dans quelque heures elles seront aux prises avec l’ennemi. Les Amércains ne tiennent plus que la 10e partie du terrritoire sud-coréen et l’état-major se trouve devant une situation évoluant sans cesse. Chaque pont est miné ; il sagit de retarder le plus possible l’avance ennemie vers la base de ravitaillement de Pusan. Des troupes prélevées sur certains points du front sont envoyées en d’autres secteurs, là où la pression des forces nordistes apparaît la plus dangereuse. Lutte difficile, où il faut essayer de gagner du temps pour permettre la mobilisation de la puissance militaire des Nations Unies. Des prisonnie
Les combats en Corée se poursuivent furieusement . Dans une course contre la montre, les renforts sont amenées pour pallier l’infériorité numérique des Americains qui constitue toujours leur plus grave handicap. À peine débarquées, les nouvelles unités se dirigent vers le front. Dans quelque heures elles seront aux prises avec l’ennemi. Les Amércains ne tiennent plus que la 10e partie du terrritoire sud-coréen et l’état-major se trouve devant une situation évoluant sans cesse. Chaque pont est miné ; il sagit de retarder le plus possible l’avance ennemie vers la base de ravitaillement de Pusan. Des troupes prélevées sur certains points du front sont envoyées en d’autres secteurs, là où la pression des forces nordistes apparaît la plus dangereuse. Lutte difficile, où il faut essayer de gagner du temps pour permettre la mobilisation de la puissance militaire des Nations Unies. Des prisonnie
Explorez Belgavox
Retour haut de page