1952- Corée : pourparlers à Pam Mun Jon.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur linkedin
À Pan Mun Jon, après des semaines de discussion concernant l’échange des prisonniers de guerre, les Sino-Coréens se sont finalement résignés à communiquer aux alliés la liste des soldats des Nations Unies tombés entre leurs mains. Dès qu’elle fut connue, cette liste provoqua aux É.-U. une impression déplorable. Sur les douze-mille américains portés manquants en Corée, un quart seulement figurent sur le document. Au fur et à mesure que les noms sont rendus publics, l’espoir, la désolation ou la joie animent les familles américaines. Parmi les prisonniers, on eut la surprise de retrouver vivant le Général Major Dean, dont on était sans nouvelle depuis plus de quinze mois.
À Pan Mun Jon, après des semaines de discussion concernant l’échange des prisonniers de guerre, les Sino-Coréens se sont finalement résignés à communiquer aux alliés la liste des soldats des Nations Unies tombés entre leurs mains. Dès qu’elle fut connue, cette liste provoqua aux É.-U. une impression déplorable. Sur les douze-mille américains portés manquants en Corée, un quart seulement figurent sur le document. Au fur et à mesure que les noms sont rendus publics, l’espoir, la désolation ou la joie animent les familles américaines. Parmi les prisonniers, on eut la surprise de retrouver vivant le Général Major Dean, dont on était sans nouvelle depuis plus de quinze mois.
Explorez Belgavox
Retour haut de page