9 novembre 1970- Décès de Charles de Gaulle: rétrospective de sa vie

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur reddit
“On ne verra plus Charles de Gaulle remonter les Champs Elysées… La mort brutale vient de l’enlever, à 80 ans, en cette veille d’un 11 novembre qui prendra un sens plus large encore… De Gaulle, c’était d’abord le libérateur de la France… 4 ans après l’appel du 18 juin 40, il connut son heure de triomphe… Paris saluait en lui l’homme du destin, imperturbable sous les balles qui sifflaient encore dans la capitale libérée. Il connut aussi l’ingratitude durant ce qu’il appela sa « traversée du désert » de 47 à 58… Et même, il affronterait les risques de l’attentat, lorsque des adversaires de sa politique algérienne tirèrent sur sa voiture à Clamart. Après qu’il ait cherché le moyen de mettre un terme à la guerre d’ Algérie, que la IV ème république ne parvenait ni à gagner, ni à apaiser, de Gaulle subit l’animosité violente des pieds noirs et de l’OAS Après une longue retraite à l’écart des partis, de Gaulle avait voulu, une fois de plus, sauver la France. L’accord consacrant l’indépendance de l’Algérie allait susciter la révolte des généraux, en commandement à Alger… Le coup d’ Etat fut maté. Elu Président de la République, il ferait adopter une nouvelle constitution qui accroîtrait les pouvoirs présidentiels. De Gaulle, poursuivrait son œuvre jusqu’en 67… Le voici avec Sir Winston Churchill, qu’il fit compagnon de la libération… Les Etats Unis, et New York en particulier, lui réservèrent tous les honneurs du triomphe. Et pourtant, l’on sait qu’il fut loin d’être l’homme lige des américains, et qu’il dut lutter âprement pour faire valoir les droits de la France. Protagoniste de la décolonisation, de Gaulle sut la réaliser de telle sorte que la plupart des colonies françaises n’ont pas renié la métropole. En Europe, de Gaulle gardera le mérite d’avoir été l’auteur du rapprochement franco – allemand, rendu effectif avec le Président Lübke et le Chancelier Adenauer. C’était le préalable à la future Communauté Européenne. Sa visite au Canada serait des plus discutables; car le mouvement du Québec libre y trouverait un patronage peut-être intempestif, en tout cas fort contesté. de Gaulle a aussi marqué de son empreinte le rapprochement avec Moscou… Il espérait constituer une troisième force, entre les deux blocs adverses. Charles de Gaulle vient d’entrer dans l’histoire… Elle portera son jugement, mais nul ne niera qu’il fit honneur à l’humanité. “

À découvrir sur Belgavox :

Retour haut de page