1949- Catastrophe naturelle : En France, le feu dévaste la forêt landaise ravageant les plantations de pins résineux.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur linkedin
Un désastre sans précédent s’est abattu en France sur la forêt landaise. Un incendie, ou plutôt plusieurs incendies d’une violence inouïe ravagent les plantations de pins résineux qui sont la principale ressource de ces régions. À cause de la sécheresse et d’un vent violent, le feu se propage avec une effrayante rapidité. Devant l’ampleur exceptionnel du sinistre, les moyens de défense se sont, très vite, révélés insuffisants sur le plan local et il a fallu faire appel à la troupe. La catastrophe a été complète. Les ruines et la désolation couvrent des milliers d’hectares laissant les populations frappées de terreur et de désespoir. Des morts, plus de cent cadavres carbonisés, ajoutent à l’horreur de la tragédie. Ce sont, tous, des sauveteurs, civils et militaires, qui sont morts en accomplissant leur devoir, simplement, mais jusqu’au bout.
Un désastre sans précédent s’est abattu en France sur la forêt landaise. Un incendie, ou plutôt plusieurs incendies d’une violence inouïe ravagent les plantations de pins résineux qui sont la principale ressource de ces régions. À cause de la sécheresse et d’un vent violent, le feu se propage avec une effrayante rapidité. Devant l’ampleur exceptionnel du sinistre, les moyens de défense se sont, très vite, révélés insuffisants sur le plan local et il a fallu faire appel à la troupe. La catastrophe a été complète. Les ruines et la désolation couvrent des milliers d’hectares laissant les populations frappées de terreur et de désespoir. Des morts, plus de cent cadavres carbonisés, ajoutent à l’horreur de la tragédie. Ce sont, tous, des sauveteurs, civils et militaires, qui sont morts en accomplissant leur devoir, simplement, mais jusqu’au bout.
Explorez Belgavox
Retour haut de page