1951- Corée : Bataillon belge en première ligne.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur linkedin
Le bataillon belge se trouve précisément en première ligne sur une hauteur contestée. Si le froid est intense, par contre, les alertes y sont chaudes et fréquentes. Nos hommes se sont solidement retranchés…Une attaque sino-coréenne se dessine…On parvient à tenir l’ennemi à distance, mais l’un des nôtres est malheureusement blessé. Nos soldats ont su tirer parti d’anciens abris ennemis, qu’un sergent a baptisé non sans humour: « le petit coin tranquille ». Comme on le voit, nos hommes se débrouillent et le moral est bon! La popotte est faite au goût belge; et ce n’est pas l’appétit qui manque! Ces hommes appartiennent aux trois pelotons commandés par les lieutenants Marien de Deurne, Francisse de Liège et Gerris de Blankenberge. Et le repos se termine par une bonne cibiche de chez nous.
Le bataillon belge se trouve précisément en première ligne sur une hauteur contestée. Si le froid est intense, par contre, les alertes y sont chaudes et fréquentes. Nos hommes se sont solidement retranchés…Une attaque sino-coréenne se dessine…On parvient à tenir l’ennemi à distance, mais l’un des nôtres est malheureusement blessé. Nos soldats ont su tirer parti d’anciens abris ennemis, qu’un sergent a baptisé non sans humour: « le petit coin tranquille ». Comme on le voit, nos hommes se débrouillent et le moral est bon! La popotte est faite au goût belge; et ce n’est pas l’appétit qui manque! Ces hommes appartiennent aux trois pelotons commandés par les lieutenants Marien de Deurne, Francisse de Liège et Gerris de Blankenberge. Et le repos se termine par une bonne cibiche de chez nous.
Explorez Belgavox
Retour haut de page