1971- Cyclisme:La Flèche Wallonne remportée par De Vlaeminck et le Liège Bastogne Liège remporté par Merckx

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur reddit
“Sans Eddy Merckx, la Flèche Wallonne promettait d’être une course ouverte pour les 144 coureurs au départ… La voie était libre à qui voudrait faire des étincelles… Du gros du peloton, 18 hommes s’étaient détachés dès le Mur d’ Amay… Au passage, à Namur, il en restait 8 dont De Schoemaeker et Roger De Vlaeminck. Dans la montée de la Citadelle, leur avance était de 7’30″”… Ils poursuivraient sur leur lancée pendant 60 kilomètres, quand après la côte de Gade, De Schoemaeker lança l’attaque à 30 kilomètres du but… Il allait faire un admirable cavalier seul jusqu’à ce que Roger De Vlaeminck et Franz Verbeek le rejoignent à 150 mètres de l’arrivée. Se relevant trop tôt, la valeureux De Schoemaeker se fit coiffer au poteau par De Vlaminck surgi d’entre les voitures… Trois jours plus tard, Liège Bastogne Liège dans la pluie, le brouillard et le froid, il y avait 122 partants… Eddy Merckx en était cette fois et bien décidé malgré sa récente indisposition, à prendre une éclatante revanche… Après Bastogne, David, Hezard, et Spruyt avaient forcé l’allure, sans doute pour se réchauffer… Leur avance de 6 minutes n’ayant pas l’heur de plaire au super champion, Eddy , à 100 kilomètres du but, se paie le luxe de lâcher tout le monde et de caracoler en solitaire, prenant jusqu’à 4 minutes sur les 25 rescapés… Mais son avance fut grignotée par Pintens qui finit par le rejoindre à trois kilomètres du vélodrome de Rocour… Ils entrèrent ensemble sur la piste, et il fallut en effort surhumain à Eddy Merckx pour gagner au sprint sa 2° victoire dans cette épreuve – qui fut, déclara-t-il, la plus pénible de sa carrière… “

À découvrir sur Belgavox :

Retour haut de page