1960- Le Colonel Mobutu prend le pouvoir et expulse des diplomates de l’est du Congo

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur reddit
12ème semaine du drame congolais. A Léopoldville, le colonel Mobutu convoque la presse et lui annonce qu’il prend le pouvoir. S’appuyant sur la majorité de l’armée, le colonel forme un gouvernement composé de techniciens et d’universitaires. Il dénonce aussi documents à l’appui, l’ingérence soviétique dans les affaires du Congo. Mais Patrice Lumumba est toujours là, enfermé dans sa résidence gardée par les troupes des Nations Unies. Les ambassadeurs de Tchécoslovaquie et d’ URSS ont reçu un ordre d’expulsion. Les documents confidentiels flambent. Camionnette transportant malles et valises “station wagon” pour le personnel. Le drapeau rouge à marteau et faucille d’or descend du mât. Entouré des attachés, l’ambassadeur soviétique à Léopoldville. Dans les rues de la capitale congolaise, la tension continue de régner. De petits groupes de manifestants de l’ABAKO, parti du Président Kasavubu, tentent de franchir un barrage dressé par les forces des Nations Unies. Les troupes de l’armée congolaise qui semble avoir gardé la situation en mains, essayent aussi de calmer les manifestants.

À découvrir sur Belgavox :

Retour haut de page