3 juin 1956 -XVIIIe Grand prix de Belgique à Francorchamps

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur reddit
Il fait gris et pluvieux à Francorchamps quand est donné le départ du Grand Prix de Belgique. Les 15 concurrents sont immédiatement emmenés par Stirling Moss qui démare en tête suivi de Behra, Fangio se trouvant légèrement enfermé à la corde, Paul Frère est en 6ème position. Au virage de Burnenville, Moss est toujours premier devant Collins, Castelotti, Behra et Fangio. Voici notre compatriote Paul Frère de passage à la source Paul Frère qui allait faire une course remarquable. Voici Pilette, sur la voiture N°20. lui aussi se défendrait magnifiquement. La lutte s’engage très dure entre Moss et Fangio ! Coup de théâtre : au 10ème tour, Moss perd une roue. Il peut heureusement arrêter sa machine sur le bord de la route, ayant échappé au pire. Ce pilote a évidemment perdu toute chance de vaincre ! Il court vers son stand où l’attend une autre voiture. Du coup, Fangio passe en tête, précédant d’assez loin Collins. Moss essaye de se dédoubler. Puis c’est au tour de l’argentin à avoir des ennuis techniques. Fangio doit abandonner. Paul Frère accélère et se rapproche du leader. Peter Collins passe au commandement ! La course est jouée. Collins compte plus d’une minute trente sur notre compatriote. Révélation de Francorchamps, l’anglais remporte, à la moyenne de 190,6 kilomètre à l’heure, sa première grande victoire internationale. Paul Frère, second, est le premier belge à réussir cette performance.

À découvrir sur Belgavox :

Retour haut de page