1951- Vietnam : Dernières nouvelles d’Indochine.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur linkedin
Nous recevons de HUNGNAM ces images impressionnantes des dernières minutes de l’évacuation. L’artillerie barre, d’un feu continu, le périmètre de la tête de pont défendue avec tant d’héroisme. Les derniers éléments du 10ème Corps d’armée embarquent ; 160 vaisseaux et barges assurent le repli final… Pas le moindre désordre… Aucun signe de panique… Tout le matériel accompagne les troupes. Les Unités Sud-Coréennes, rejoignant le gros des effectifs alliés, sur leurs nouvelles positions, sont prêtes à poursuivre le combat…A l’heure présente, les Nations-Unies ont regroupé leurs forces et se sont retranchées au Sud du 38ème parallèle. Les plus à plaindre sont les civils qui restent, sous la double menace des rouges et de la famine. On se dispute avec fureur le moindre sac de riz abandonné par les alliés… Nous avons, hélàs, connu cela ; et nous compatissons d’autant. L’horreur de tout
Nous recevons de HUNGNAM ces images impressionnantes des dernières minutes de l’évacuation. L’artillerie barre, d’un feu continu, le périmètre de la tête de pont défendue avec tant d’héroisme. Les derniers éléments du 10ème Corps d’armée embarquent ; 160 vaisseaux et barges assurent le repli final… Pas le moindre désordre… Aucun signe de panique… Tout le matériel accompagne les troupes. Les Unités Sud-Coréennes, rejoignant le gros des effectifs alliés, sur leurs nouvelles positions, sont prêtes à poursuivre le combat…A l’heure présente, les Nations-Unies ont regroupé leurs forces et se sont retranchées au Sud du 38ème parallèle. Les plus à plaindre sont les civils qui restent, sous la double menace des rouges et de la famine. On se dispute avec fureur le moindre sac de riz abandonné par les alliés… Nous avons, hélàs, connu cela ; et nous compatissons d’autant. L’horreur de tout
Explorez Belgavox
Retour haut de page