1948- Jeux olympiques : Retour à Bruxelles de Reiff et Gailly.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur linkedin
La Belgique a bien failli réussir un magnifique doublé olympique. C’est vous dire toute la joie que l’on ressentait, l’autre jour, à l’arrivée des deux athlètes qui ont, à Wembley, porté avec éclat les couleurs de la Belgique. Gaston Reiff, le brillant Saint-Gillois, qui pour la première fois dans l’histoire de l’ athlétisme belge a fait monter notre drapeau au mât de la victoire, est chaleureusement ovationné. Marcel Alavoine, partage ici, avec le lieutenant parachutiste Gailly, malheureux vaincu du Marathon, des bravos bien mérités.
La Belgique a bien failli réussir un magnifique doublé olympique. C’est vous dire toute la joie que l’on ressentait, l’autre jour, à l’arrivée des deux athlètes qui ont, à Wembley, porté avec éclat les couleurs de la Belgique. Gaston Reiff, le brillant Saint-Gillois, qui pour la première fois dans l’histoire de l’ athlétisme belge a fait monter notre drapeau au mât de la victoire, est chaleureusement ovationné. Marcel Alavoine, partage ici, avec le lieutenant parachutiste Gailly, malheureux vaincu du Marathon, des bravos bien mérités.
Explorez Belgavox
Retour haut de page