1960- Veille d’indépendance au Congo: Lumumba désigné formateur premier gouvernement congolais

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur reddit
Léopoldville vit des heures historiques. La belle capitale du Congo, dont la majestueuse ordonnance témoigne éloquemment de l’ampleur de l’œuvre belge en Afrique centrale, parait étrangement silencieuse, presque désertée à quelques jours de l’indépendance. Et pourtant, les grands événements se préparent. Le premier parlement congolais va s’ouvrir. Entouré de Messieurs Kashamura, Bolya, Kasavubu, membres du Collège Exécutif général, avec MM Mwamba, Lumumba et Nyangwilla, le Gouverneur Général Cornelis procède à l’installation solennelle des représentants du peuple congolais, désormais souverain. La Belgique a tenu sa promesse de faire accéder le Congo à l’indépendance. Mais les premiers pas sur la voie démocratique sont assez ardus. Le Ministre Ganshof van der Meersch avait d’abord chargé Patrice Lumumba du rôle d’informateur. Après un premier échec, suivi d’une mission de formateur confiée sans succès à Kasavubu, c’est à Lumumba que revient la tâche difficile de former le premier gouvernement congolais.

À découvrir sur Belgavox :

Retour haut de page