1948- Le Tour de France de Paris à Bordeaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur reddit
“35ème Tour de France… Les coeurs battent… A qui le pompom de la grande épreuve traditionnelle… Ah si les belges une fois encore pouvaient enlever souvent le maillot jaune. Faux départ en plein cœur de Paris, mais le vrai départ est donné à Saint-Cloud, en route pour 5.000 kilomètres. Lapébie et Caput s’échappent. Ils sont rejoints par le peloton dans la traversée de Rouen. Bartali y met un coup… Il gagne au sprint à Trouville devant Teissière et notre ami Schotte… Pour Bartali, maillot jaune et baiser de Line Renaud. Deuxième étape : Trouville Dinard. Entrée à Caen un peloton de 12 échappés. Au viaduc de Dinant, Marcelak, champion de France, Bobet et Martin seuls en tête… Sprint à Dinard : Premier Rossello. Classement général : notre Engels est en tête. Troisième étape : Les parisiens mènent. Ils s’octoyent 4′ et demie mais Robic a crevé. On file sur Nantes. Lapébie suivi de Bobet. Lapébie gagne au sprint. Joie de la famille Lapébie… Joie des nantais car Bobet est du pays. Mais à La Rochelle, Pras emportera la quatrième étape et le maillot jaune repassera au belge Lambrecht. Cinquième étape. La Rochelle – Bordeaux. Le soleil apparait… le peloton s’étire… Cela ne durera pas… On s’élance… Vingt hommes belges, français, italiens y mettent le coup… Le marseillais enlève le sprint. Le belge Lambrecht conserve le maillot jaune…”

À découvrir sur Belgavox :

Retour haut de page