La Croix Rouge rapatrie les réfugiés de Corée du Nord

Au Japon le problème des personnes déplacées prend un aspect pathétique à l’occasion du rapatriement sous l’égide de la Croix rouge internationale du premier groupe d’un millier de réfugiés de Corée du Nord.

Une véhémente opposition se manifeste contre ce rapatriement que les Coréens du Sud et leurs amis japonais prétendent contraint et forcé.

Plus d’un demi-million de réfugiés coréens se trouvent impliqués dans ce mouvement de rapatriement résultant d’un accord bilatéral dont le gouvernement japonais est rendu responsable.

Des autocars amènent de divers points du Japon d’autres rapatriés convergeant aussi vers le port de Niigata gardé militairement.

C’est de là qu’ils partiront pour Chongjin en Corée du Nord à bord des deux navires battant pavillon soviétique.