Corée : au Sud du 38e parallèle

Sur une portion du territoire, chaque jour rétrécie, l’ aviation et la marine des USA continuent à débarquer des renforts en hommes et en matériel.
Les troupes n’ont guère le temps de s’acclimater, elles sont jetées immédiatement dans la bataille.
S’opposant par tous les moyens en leur pouvoir, à la formidable pression exercée par les Nords Coréens, les américains s’efforcent de tenir les positions dont dépend la base essentielle de Pusan.
Le grand nombre de blessés évacués vers l’arrière atteste de la violence des combats.
Ainsi que l’a déclaré le général Mac Arthur, il n’est pas question pour le commandement américain d’abandonner la Corée du Sud

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *